Accueil » Comment Faire Du Compost

Comment Faire Du Compost ?

Faire du compost est quelque chose de facile, accessible à n’importe qui mais qui demande néanmoins de respecter certaines règles importantes.

Cet article vous donne tous les conseils pour faire du compost et comment le réussir en fonction du type de conteneur que vous utilisez.

Si vous êtes ici, c’est que vous avez probablement déjà choisi votre type de composteur et que vous êtes fins prêts à recycler vos déchets. Si ce n’est pas encore le cas et que vous vous posez beaucoup de questions, vous devriez consultez cet article pour vous aider à identifier le mode de compostage qui vous est adapté.

C’est parti !

les composteurs les guides

Quels sont les déchets à recycler ?

On ne le répètera jamais assez mais tous les déchets ne peuvent pas être compostés. Certains déchets ne vont pas pouvoir être dégradés dans tous les composteurs. Le Bokashi, par exemple, est le seul dans lequel vous pouvez mettre des restes de viande ou de poisson. Si vous le faites dans un composteur de jardin vous faites une grosse erreur.

Il est donc important de savoir ce qu’il est possible de faire ou non pour ne pas avoir de mauvaise surprise.

Il y a deux types de déchets qui vont entrer dans le processus de décomposition :

  • les déchets verts humides : ce sont les déchets organiques ménages. La moitié d’entre eux peuvent être compostés. Nous allons retrouver des épluchures de fruits et de légumes, du marc de café, …
  • les déchets bruns secs : ce sont les déchets du jardin et du quotidien. Ces déchets vont permettre de structurer le compost et de laisser passer l’oxygène. Nous allons retrouver de la tonte de gazon séchée, des fleurs et plantes fanées, des feuilles mortes, du papier sans imprimé (mouchoirs, essuie-tout, feuilles), des morceaux de carton sans imprimé, …

Pour aller plus loin dans les explications des déchets compostables ou non en fonction de votre type de conteneur, vous pouvez consulter notre guide pour savoir quoi mettre dans un composteur.

Quels sont les conseils de base pour composter ?

Respecter les proportions verts/bruns

Pour les bacs à compost et les composteurs rotatifs, il faut 50% de déchets verts et 50% de déchets bruns.

Si vous utilisez un lombricomposteur, il faut plutôt 60% de déchets verts pour 40% de déchets bruns.

Recouper les déchets

Il est important de couper les déchets en morceaux plus petits pour faciliter et accélérer le travail de décomposition.

Remuer régulièrement

Le compost doit être régulièrement remuer pour y faire pénétrer l’oxygène. Cet apport d’oxygène est essentiel au processus de dégradation des déchets.

Pour les conteneurs de jardin, vous utilisez l’outil qui vous convient le mieux comme une fourche ou un outil plus spécialisé du style aérateur de compost ou un mélangeur de compost. L’essentiel est de mélanger les déchets en cours de décomposition.

Cette opération est beaucoup plus simple avec un composteur rotatif. Il vous suffit de tourner la manivelle, vous faites 2 ou 3 tours complets et ce sera parfait.

Quel que soit votre type de conteneur, il est conseillé de remuer une fois par jour ou au minimum à chaque fois que vous le remplissez.

Surveiller l’humidité

Votre compost ne doit pas être ni trop sec, ni trop humide. Vous devez ajouter des déchets bruns secs s’il est trop humide et au contraire mouiller légèrement s’il est trop sec. L’idéal est de disposer d’un point d’eau à proximité de votre conteneur et de pouvoir vous appuyer également sur un petit stock d’avance de déchets secs.

Pour vérifier l’humidité c’est très simple. Vous prenez une poignée de compost dans votre main et vous la pressez. L’humidité est bonne si vous avez quelques gouttes qui perlent entre vos doigts. Par contre c’est trop humide si l’eau coule comme si vous pressiez une éponge, et inversement c’est trop sec si rien ne coule du tout.

Eviter certains déchets

Certains déchets sont à éviter ou alors à ajouter en très petite quantité. En effet, les restes de viande, de poisson, les laitages ou les litières d’animaux carnivores ou toute déjection animale peuvent attirer ce qu’on va appeler les nuisibles du compost : des mouches, des rongeurs et des mauvaises bactéries.

Les graisses sont également à éviter parce qu’elles nuisent au processus de décomposition en asphyxiant les micro-organismes.

Seul le processus de fermentation anaérobie utilisé par le Bokashi va vous permettre d’utiliser presque tous les biodéchets de cuisine.

Proscrire les déchets non autorisés

D’autres déchets ne sont tout simplement pas compatibles avec le processus de compostage. Certains vont empêcher l’air de circuler correctement comme le sable et les cendres. Ceux contenant des produits chimiques sont exclus, comme le bois traité, le papier glacé.

Et d’autres encore ne sont pas biodégradables mais recyclables comme le verre, le plastique et le métal.

Rendre visite à son compost

Il faut une petite surveillance pour détecter les écarts qui vont nuire à votre compost : l’excès ou le manque d’humidité, les odeurs, la présence de nuisible, les zones mal décomposées. Il ne faut donc pas oublier son conteneur mais juste le chouchouter un petit peu.

A faire par exemple au moment de l’apport de nouveaux déchets. A ce moment-là, tout écart est très facile à corriger et ne prend que très peu de temps.

C’est l’entretien minimum que vous devez effectuer en respectant les quelques règles essentielles pour réussir son compost maison.

les conseils de base pour composter

Les réponses d’experts

Comment faire pour respecter tout le temps les proportions des déchets ?

La chose très facile à faire est de conserver un petit stock de déchets bruns secs à proximité de votre composteur.

La quantité de déchets verts humides varie d’un jour à l’autre, notamment en fonction de ce que vous allez cuisinez ou non. Donc avoir un petit stock d’avance va vous permettre de respecter au mieux les proportions pour optimiser votre compost. C’est votre variable d’ajustement. Ces déchets se conservent sans problème. Tant qu’ils ne sont pas au contact de l’humidité, ils ne se décomposent pas.

Pourquoi certains déchets sont à composter en petite quantité ?

Il est recommandé de n’ajouter certains déchets qu’en petite quantité, cela pour différentes raisons. Le processus de compostage va notamment être ralenti par les épluchures d’agrume et les tailles de haies qui se décomposent plus lentement. Les champignons qui participent au processus peuvent être tués par les oignons qui sont des fongicides. Des odeurs désagréables peuvent apparaître avec des restes de repas et les tontes du gazon.

Voici une synthèse des recommandations :

  • agrumes et oignons : pas plus d’un saladier par semaine,
  • tailles de haies : seulement des branches pas plus grosses qu’un pouce, découpées en morceaux et pas plus d’un seau par semaine,
  • restes de repas : pas plus d’un bol par semaine,
  • tontes de gazon : pas plus d’un seau par semaine, et de préférence séchées.

Pourquoi j’ai des mouches dans mon compost ?

Les mouches, notamment les petites, sont attirées par les matières fraiches en décomposition. Si vous en avez, c’est que votre compost n’est pas bien mélanger. Il vous faut enfouir les matières fraiches et éventuellement déposer une couche de déchets secs en surface.

Pourquoi j’ai des fourmis dans mon compost ?

Vous pouvez avoir des fourmis si votre compost est trop sec. Pour y remédier, brassez-le, puis vérifier l’humidité comme indiqué plus haut et arrosez-le légèrement si besoin. Recommencez jusqu’à ce que l’humidité soit bonne, il faut trouver le bon équilibre.

Le meilleur modèle de composteur de chaque catégorie

BAC A COMPOST

4smile kompo 300

Note globale : 4.4 out of 5 stars (4,4 / 5)

Volume : 300 L

Matériaux : Plastique

COMPOSTEUR ROTATIF

UPP Composteur Rotatif

Note globale : 4.1 out of 5 stars (4,1 / 5)

Volume : 2 x 105 L

Matériaux : Plastique 100% recyclé, métal enduit

LOMBRICOMPOSTEUR

Wormbox Lombricomposteur 4 plateauxvert

Note globale : 4.5 out of 5 stars (4,5 / 5)

Nb de Plateaux : 2 à 4

Matériaux : Plastique recyclé

Français / Garantie 15 ans

COMPOSTEUR D’APPARTEMENT

Skaza Bokashi Organko

Note globale : 4.6 out of 5 stars (4,6 / 5)

Volume : 16 L

Matériaux : Plastique

Pour aller plus loin dans la gestion des déchets

Plusieurs sites institutionnels sont là pour nous accompagner dans la transition écologique et dans la gestion de nos déchets :