Le Composteur Rotatif

Vous voulez faire votre compost maison, mais vous n’avez pas beaucoup de temps à y consacrer ? Adepte du jardinage ? Mais vous n’avez pas nécessairement beaucoup de plantes ou pas de grande surface de pelouse ? Peut être même un jardin potager modeste ? Alors le composteur rotatif est sans aucun doute ce qu’il vous faut pour valoriser vos déchets. Vous allez commencer un cercle vertueux en produisant vous même un engrais riche et naturel pour votre jardin.

En cas de doute, n’hésitez pas à consulter notre guide qui vous oriente parmi les différentes catégories disponibles. C’est la première erreur à éviter : ne pas se tromper de mode de compostage !

C’est parti, on vous dit tout sur son fonctionnement et on vous présente une sélection des meilleurs modèles disponibles.

Notre sélection des meilleurs modèles de composteur rotatif

Composteur rotatif Easymix 2en1 Hozelock

hozelock easymix 2en1

Les caractéristiques du composteur rotatif

Le composteur rotatif est pour l’extérieur

Il s’agit de la seconde déclinaison du composteur d’extérieur ou du composteur de jardin après le bac à compost. Pour pratiquement toutes les configurations avec un extérieur : un jardin de taille modeste et même une terrasse. Vous aurez quand même besoin d’un espace minimal, un simple balcon ne conviendra pas par exemple.

Le composteur rotatif agit rapidement

Ce type de conteneur se présente comme une espèce de grand tambour de machine à laver. Son principe est son système rotatif qui vous permet d’accélérer considérablement le temps de compostage.

Fabriquer son propre compost est tout simplement 2 fois plus rapide qu’avec un composteur thermique comme le 4smile Kompo !

C’est la technique du brassage utilisée par les professionnels. La manivelle permet très facilement de remuer, mélanger et d’aérer les déchets en décomposition. L’oxygénation est donc accélérée et l’activité biologique est plus importante.

upp composteur rotatif dechets

Cela réduit considérablement le risque de mauvaises odeurs, qui est déjà minime si vous faites les choses correctement.

 

Le composteur rotatif est facile à utiliser

Le fait d’être suspendu au dessus de sol présente plusieurs avantages :

  • Vous accédez très facilement aux compartiments : pas besoin de vous baisser et vous dites adieu aux problèmes de dos et aux douleurs qui vont avec !
  • Cela protège le compost des nuisibles : les rongeurs ne peuvent pas y accéder.

Comme on ne peut pas cumuler tous les avantages, sa contenance est néanmoins plus faible entre 100 et 200 litres. Si vous avez un grand jardin et que vous produisez une quantité importante de déchets organiques, vous pouvez l’utiliser en complément d’un autre composteur plus classique pour obtenir de l’humus en version accélérée.

En contre-partie, la plupart des modèles de cette catégorie se présentent avec 2 compartiments distincts de volume équivalent. Vous avez donc la possibilité de laisser mûrir une partie de vos déchets dans le premier. Et vous commencez un nouveau compost dans le second, et ainsi de suite en faisant un roulement.

Pour le composteur rotatif, le choix de son emplacement n’est pas un problème. En effet, vous pouvez le déplacer même après avoir commencé à l’utiliser contrairement aux simples conteneurs basiques.

En terme de coût, La fourchette de prix va par contre être supérieure à celle des systèmes de conteneurs plus traditionnels.

Avantages et inconvénients du composteur rotatif

Avantages

  • Décomposition et maturation express
  • Utilisation simple
  • Brassage facile
  • Déplaçable
  • Anti nuisibles

Inconvénients

  • Capacités plus faibles qu’on modèle thermique
  • Du jus de composteur peut couler (à récupérer absolument)
  • Prix plus élevé

Comment choisir un composteur rotatif ?

Pour bien choisir un conteneur de ce type, vous devez vérifier plusieurs points importants pour réussir votre achat :

  • Le système d’ouverture doit être de qualité, solide, pratique et suffisamment grand pour faciliter l’ajout de déchets ou la récupération du compost,
  • L’air doit pouvoir circuler facilement et de manière homogène pour une aération optimale de chaque cuve,
  • Les matériaux de fabrication doivent être solides, doivent permettre d’obtenir une température élevée à l’intérieur et doivent résister aux intempéries et durer dans le temps.

Où placer un composteur rotatif ?

L’emplacement de votre conteneur est déterminant pour bien réussir votre compost.

Evidemment il faut un peu de place dans votre extérieur, soit dans votre jardin, soit sur votre terrasse.

Le placement idéal doit présenter un bon ensoleillement mais pas trop, tout en étant à l’abri des intempéries et également bien aéré. La décomposition de vos déchets organiques sera optimisée avec des hautes températures grâce à la présence du soleil, et avec une bonne oxygénation grâce au brassage et aux aérations. Vous devez choisir cet emplacement pour avoir la meilleure circulation de l’air à l’intérieur des compartiments.

Le composteur rotatif comparé au bac à compost

Il est intéressant de comparer les 2 principaux composteurs de jardin que sont le composteur rotatif et le bac à compost.

Les avantages du composteur rotatif

  • Le compostage est plus rapide avec le composteur rotatif : compter 6 à 8 semaines au lieu de 4 à 6 mois,
  • Meilleure protection contre les nuisibles,
  • Peut être déplacé pus facilement,
  • Utilisation plus facile avec un brassage simple.

Les avantages du bac à compost

  • Le bac à compost permet des volumes plus importants et est donc mieux adapté si vous produisez beaucoup de déchets organiques,
  • N’a pas besoin d’un activateur puisqu’il est en contact avec les micro-organisme du sol contrairement au composteur rotatif,
  • Gestion de l’humidité plus facile,
  • Généralement moins cher que le composteur rotatif.

Comment bien démarrer l’utilisation d’un composteur rotatif ?

Voici les principales étapes à suivre pour bien commencer avec un composteur rotatif :

  • Choisir judicieusement son modèle par rapport à sa situation, son lieu de vie, la taille de sa famille… Notre sélection vous aide à y voir plus clair avec les meilleurs modèles retenus.
  • Trouver le bon emplacement comme expliqué un peu plus haut : soleil et air.
  • Bien répartir les déchets : l’amorçage du compost doit toujours être fait avec 1/3 de déchets verts (épluchures de légumes, épluchures de fruits, pelouse tondue, …) et 2/3 de déchets bruns (feuilles mortes, brindilles, fleurs fanées et desséchées, …).
  • Faciliter le processus de décomposition avec des déchets de petite taille : plus c’est petit, mieux c’est. Donc n’hésitez pas à recouper en morceaux plus petits si nécessaire. Vous obtiendrez un engrais de meilleure qualité et plus rapidement que si vous laisser des morceaux plus grossiers.
  • Mélanger régulièrement les matières organiques en décomposition : vous optimisez et rendez homogènes les conditions naturelles avec la chaleur et l’oxygénation. C’est la partie grandement facilitée et simplifiée par ce type de composteur, puisque son conteneur est fixé sur un axe de rotation. Cette opération est à répéter lors de chaque remplissage ou tous les 2 ou 3 jours. Pas besoin de faire comme à la fête foraine, quelques tours complets sans aller trop vite seront parfaits.
  • Faire preuve de patience même si la transformation des déchets est plus rapide avec ce type d’appareil. C’est toujours le travail de la nature qui fait toujours bien les choses avec un peu de temps.

Ce qu’il faut retenir

Vous allez pouvoir trouver plusieurs modèles de composteur rotatif, avec un ou plusieurs conteneurs et différents systèmes de rotation.

C’est l’outil idéal pour se lancer dans le recyclage de ses déchets organiques et contribuer, comme de plus en plus de citoyens, en faisant un geste pour la planète. Son utilisation est même plus simple que les modèles thermiques plus classiques.

Ce mode de compostage permet d’obtenir rapidement (autour de 4 à 6 semaines) de l’engrais naturel très riche pour son jardin et pour ses plantes.

A vous de jouer !

Notre sélection des meilleurs modèles de composteur rotatif

Pour aller plus loin dans la gestion des déchets

Plusieurs sites institutionnels sont là pour nous accompagner dans la transition écologique et dans la gestion de nos déchets :