guidesplacer composteur

Accueil » Où Placer Un Composteur ?

Où Placer Un Composteur ?

Lorsque vous avez décidé de faire du compostage à la maison, il est important de bien choisir l’emplacement de votre composteur dans votre espace de vie. Il y a des règles de base pour savoir où placer un composteur. Elles sont applicables à tous les modèles et également d’autres règles plus spécifiques.

Pour réussir son compost et obtenir un engrais d’excellente qualité dans des conditions optimales, le choix de son emplacement doit répondre à quelques critères. Nous vous expliquons tout cela selon que vous vouliez le placer en extérieur dans votre jardin, sur votre balcon ou votre terrasse ou même en intérieur dans votre maison ou votre appartement.

les composteurs les guides

Où placer un composteur dans son jardin

Les critères suivants s’appliquent principalement aux bacs à compost et également aux composteurs rotatifs. Ce sont les deux modèles de conteneur que nous vous conseillons très largement lorsque vous avez un jardin.

Facile d’accès

C’est le premier critère important. Vous devez choisir un emplacement plutôt proche de la maison pour faciliter vos aller-retours depuis la cuisine. Donc surtout pas à l’autre bout de votre propriété et dans l’idéal accessible sans que vous ne deviez vous changer pour aller jeter vos déchets. C’est caricatural mais si vous pouvez garder vos pantoufles c’est parfait !

Si vous avez un jardin potager, il est peut être judicieux de choisir un emplacement à proximité pour vous simplifier les choses et ne pas avoir à faire trop d’aller-retours.

Un emplacement aéré

D’une manière générale, il faut éviter d’obstruer les aérations de votre conteneur. Vous pouvez le plaquer à un mur mais dans ce cas pour seulement une de ses faces. Nous déconseillons fortement de choisir un angle et encore plus un espace fermé. Il faut absolument que votre composteur soit aéré mais sans être complètement en plein vent tout le temps. Vous devez penser à la bonne oxygénation du compost.

Sur un sol nu

Installer votre bac à compost sur un sol nu va permettre un bon drainage naturel de l’eau et va favoriser les micro-échanges. Nous vous conseillons de désherber l’emplacement et de le bêcher légèrement pour aider les micro-organismes, les insectes et les vers à remonter du sol vers le compost en décomposition. Vous allez ainsi faciliter le travail de dégradation de vos déchets organiques. Plus la surface de contact sera grande et meilleurs seront les échanges avec le sol.

N’oubliez pas de placer la grille anti-rongeurs qui protègera votre conteneur de certains désagréments. Si votre modèle dispose d’un fond spécialement conçu pour cela, vous pouvez choisir de la placer sur un sol bétonné comme par exemple sur votre terrasse. Mais vous devrez ajouter un activateur de compost pour compenser l’absence des micro-organismes en provenance du sol. Le sol nu reste sans aucun doute la solution la plus appropriée pour un composteur de jardin.

Un endroit plat

C’est pourtant évident mais il est important de le rappeler, il faut que l’emplacement soit plat. C’est d’autant plus important si votre conteneur est un grand modèle et avec une certaine hauteur. Une surface plane donne une plus grande stabilité à votre installation et vous évitera de renverser votre composteur. Personne ne souhaite avoir voir éparpiller dans son jardin son compost en cours de décomposition et d’avoir à le ramasser.

A proximité d’un point d’eau

Vous le savez, pour réussir votre compost vous devez contrôler l’humidité. Ni trop, ni pas assez, c’est un des points essentiels. La proximité d’un point d’eau va donc vous faciliter la tâche pour arroser plus facilement votre compost lorsqu’il en a besoin et pour vous permettre également de nettoyer vos outils.

A l’abri du soleil et des intempéries

Vous devez éviter le plein soleil. Le processus de dégradation a besoin de chaleur mais un soleil direct aura l’effet totalement inverse en asséchant votre compost. Le travail de décomposition s’arrêtera tout simplement.

De même, vos déchets en décomposition doivent être à l’abri des fortes pluies et du vent direct. Les micro-organismes, les insectes et les vers qui participent à ce processus ne supportent pas la lumière directe du soleil. Ils adorent plutôt l’obscurité et une certaine humidité pour être au top. Donc une petite bâche d’ombrage est une solution pour assurer la bonne protection.

Attention au voisinage

Le voisinage est également un critère à prendre en compte. Un composteur entretenu et sain ne dégage pas de mauvaise odeur et il peut générer un peu de pollution visuelle pour vos voisins. Les modèles actuels présentent néanmoins des designs toujours plus modernes et esthétiques. Si votre conteneur est visible par votre voisin, il vous questionnera peut-être à son sujet. A vous éventuellement de le rassurer et de lui expliquer les bienfaits de faire son compost à la maison.

Si vous avez la possibilité, optez donc plutôt pour en emplacement à une bonne distance de la clôture. Et opter pour des astuces de dissimulation peut être judicieux. Pour cela vous pouvez vous aider d’une haie d’arbustes, d’une palissade végétale bien ajustée ou d’un brise-vue.

Eviter le contact avec les structures en bois

Il s’agit d’éviter de placer votre composteur contre toute structure susceptible de pourrir notamment si elle est en bois. Vous devez donc éviter de le placer contre, par exemple, une palissade, une façade de garage, un abri de jardin, un portail, si tout cela est en bois.

De préférence loin des racines des arbres

Certains arbres et leurs racines peuvent être entreprenants à l’égard de votre conteneur. Attention à ce qu’ils n’envahissent pas le compost à la recherche de bons éléments nutritifs. Et qu’ils ne les volent directement à la source.

deuba 380 jardin

Où placer un composteur sur son balcon ou sa terrasse

Pour un balcon ou une terrasse, vous ne pourrez pas opter pour un composteur traditionnel qui n’y sera pas adapté.

Le modèle idéal à choisir est bien entendu le lombricomposteur comme nous vous l’avons déjà expliqué sur ce site. Les composteurs rotatifs peuvent également faire l’affaire avec une terrasse si vous respectez certaines conditions.

Voyons les critères pour choisir le bon emplacement de son composteur sur son balcon ou sa terrasse.

Facile d’accès

L’emplacement choisi ne doit pas être encombré. Vous devez pouvoir facilement y accéder sans bloquer la circulation. De même, votre conteneur doit disposer de suffisamment d’espace pour que vous puissiez le manipuler sans être gêné. Notamment pour le remplissage avec les déchets, la récupération du compost mûr et le nettoyage.

Un point d’eau à proximité

Tout comme pour le jardin, c’est mieux de disposer d’un point d’eau à proximité pour faciliter l’humidification du compost et le nettoyage des outils.

A l’abri des intempéries et du soleil direct

Tout comme pour le jardin, ces conditions sont absolument nécessaires pour obtenir un humus de qualité. Vous devez également le protéger du plein vent.

Les lombricomposteurs sont d’une part hermétiques et d’autre part protégés avec un couvercle. La mise en place d’un ombrage est donc une solution efficace pour le protéger. L’objectif est d’éviter les gros écarts de température pour que vos vers se développent.

Protéger votre sol

Même si votre composteur est étanche et présente un robinet, il est préférable de protéger votre sol. Vous pouvez prévoir de disposer une bâche hermétique ou d’un bac de récupération pour les liquides qui pourraient s’en échapper.

Où placer un composteur dans sa maison ou dans son appartement

Dans ce cas de figure, pour un composteur d’intérieur, vous devez avoir choisi un lombricomposteur ou un Bokashi.

Ces modèles sont peu gourmands en espace et présentent des designs modernes et élégants. Ils peuvent complètement prendre place dans votre espace de vie, au milieu de vos meubles et de vos plantes d’intérieur.

En fonction de sa taille, vous allez même pouvoir lui trouver un peu de place dans votre cuisine. C’est par exemple possible sous votre évier ou dans un placard si vous voulez absolument le cacher.

Ces composteurs sont hermétiques et disposent d’un système de récupérateur de jus. Ils sont prévus pour ne pas avoir de risque de fuite mais nous vous conseillons de disposer un bac à la base. C’est une petite précaution qui peut être simplement réalisée avec un petit plateau.

Facile d’accès

C’est le critère de bon sens que vous retrouvez à chaque fois. Donc faites en sorte que vous puissiez facilement accéder à votre conteneur, même si vous le cachez sous l’évier ou dans un placard.

A l’abri du soleil direct

Ce conseil ne s’applique qu’aux lombricomposteurs bien évidemment. Les vers ne doivent pas être soumis à une température de plus de 25°C. L’emplacement doit leur permettre de rester à l’ombre pour ne pas avoir d’écart de température.

urbalive lombricomposteur_interieur

Le maître mot : faire preuve de bon sens

Quel que soit votre modèle de composteur, vous devez faire preuve de bon sens pour trouver le meilleur emplacement qui lui convienne et qui vous convienne.

Vous connaissez sont les critères à respecter pour que le processus de dégradation soit optimal. Vous savez comment obtenir un compost de qualité.

A vous de jouer maintenant !

Le meilleur modèle de composteur de chaque catégorie

BAC A COMPOST

4smile kompo 300

Note globale : 4.4 out of 5 stars (4,4 / 5)

Volume : 300 L

Matériaux : Plastique

COMPOSTEUR ROTATIF

UPP Composteur Rotatif

Note globale : 4.1 out of 5 stars (4,1 / 5)

Volume : 2 x 105 L

Matériaux : Plastique 100% recyclé, métal enduit

LOMBRICOMPOSTEUR

Wormbox Lombricomposteur 4 plateauxvert

Note globale : 4.5 out of 5 stars (4,5 / 5)

Nb de Plateaux : 2 à 4

Matériaux : Plastique recyclé

Français / Garantie 15 ans

COMPOSTEUR D’APPARTEMENT

Skaza Bokashi Organko

Note globale : 4.6 out of 5 stars (4,6 / 5)

Volume : 16 L

Matériaux : Plastique

Pour aller plus loin dans la gestion des déchets

Plusieurs sites institutionnels sont là pour nous accompagner dans la transition écologique et dans la gestion de nos déchets :